Des idées pour agir concrètement

Voici une synthèse des moyens d’action recommandés par l’altruisme efficace

  • Modifier ses habitudes de don
  • Faire connaître et promouvoir les réflexions sur l’efficacité dans les actions altruistes
  • Choisir une carrière altruiste

Modifier ses habitudes de don

Il existe deux moyens de changer nos habitudes de don pour améliorer notre impact positif. D’une part, on peut diriger nos dons vers de nouveaux destinataires. D’autre part, on peut augmenter le total de nos dons. Voyons successivement ces deux alternatives.

Qu’est ce qu’une ONG efficace ?

Donner à un organisme efficace

Donner à une ONG efficace (c’est-à-dire à un organisme dont les actions ont fait l’objet d’une évaluation rigoureuse montrant le fort impact positif de l’ONG relativement aux autres ONG) peut permettre à notre don d’être plusieurs fois plus efficace selon plusieurs aspects pertinents (nombre de vies sauvées, augmentation du niveau de vie des personnes aidées, etc.). Étant donné les différences d’impact entre les ONG les plus efficaces et les autres, on peut facilement augmenter son impact sans dépenser plus.

Pour trouver les ONG les plus efficaces: Comment trouver une ONG efficace ?

Pour avoir le maximum d’impact et si l’on paye nos impôts en France, il est possible de profiter de réductions d’impôts: Un don à un organisme d’intérêt général donne droit en France à une réduction d’impôt (sur le revenu) de 66% pour les particuliers (dans une limite de 20% des revenus imposables). En tirant partie de cela, on peut donner trois fois plus pour un même coût. On peut de même donner en Europe tout en profitant des même avantages, comme dans Comment donner en France et en Europe, quelle fiscalité ?

Augmenter nos dons

Pour ceux qui le peuvent, augmenter le volume de nos dons permet d’accroître facilement l’impact de notre action. Bien sûr, beaucoup de personnes n’ont pas les moyens de sacrifier une partie de leur revenu, mais pour beaucoup d’entre nous, une baisse substantielle de notre revenu ne remet pas en cause notre niveau de vie et notre confort. Augmenter ses dons ne représente donc pas un sacrifice significatif, et peut donner à l’inverse plus de sens à notre vie. Donner une fraction de ses revenus à intervalle régulier (10% de nos revenus est un objectif souvent visé dans le mouvement altruiste efficace) est une bonne manière de s’assurer que l’impact de nos actions est sans cesse renouvelé.

Donner ou faire du bénévolat ? Quand il s’agit d’aider les autres, on peut être confronté au choix de donner de l’argent ou aider directement en devenant bénévole. S’engager directement de manière bénévole est évidemment une bonne chose, mais il faut noter qu’il est souvent plus intéressant pour une ONG de recevoir des dons supplémentaires que de bénéficier de plusieurs heures de temps de travail d’un bénévole, surtout parmi les ONG les plus efficaces, qui agissent souvent dans des pays lointains et où le travail effectué requiert des compétences spécifiques, rendant difficile l’engagement direct.

Nous rencontrer

Faire connaître et promouvoir les réflexions sur l’efficacité dans les actions altruistes

Abonnez-vous à notre newsletter

Réfléchir à l’impact de nos actions et de nos dons est important, mais donner à d’autres gens la possibilité de le faire est aussi essentiel. On peut en effet parvenir à de bien meilleurs résultats et un plus grand impact quand on est plusieurs à agir dans ce but. Que peut-on faire dans cette direction ?

  • Parler à nos amis, nos collègues et nos proches de l’importance de la réflexion sur l’efficacité de nos dons et de nos actions.
  • Diffuser sur les réseaux sociaux les idées encourageant l’altruisme.
  • Partager les idées et travaux sur l’efficacité des actions altruistes

Si vous faites parties d’associations, d’ONG, de fondations :

  • Faire connaître aux fondations, associations, ONG et états, les connaissances académiques sur l’impact des actions altruistes
  • Poser la question de l’efficacité lors des actions de vos associations et ONG
Donner ou faire du bénévolat, des actions qui sauvent des vies

Choisir une carrière altruiste

Le temps passé à travailler pour gagner sa vie est de l’ordre de 80 000 heures sur une vie entière. C’est pourquoi le choix de quelle carrière professionnelle poursuivre, quand on a l’opportunité de choisir, peut avoir un impact considérable. Voici quelques critères à prendre en compte quand on choisit une carrière:

  • L’impact direct: certains métiers sont directement bénéfiques, que ce soit en augmentant nos connaissances sur des sujets cruciaux, en soignant d’autres gens, etc… Cependant, notre impact doit toujours être évalué de manière comparative, c’est-à-dire en comparant notre impact actuel avec ce qui se passerait si quelqu’un d’autre était à notre place. S’il s’avère que la personne qui nous remplacerait est aussi compétente que nous, alors la différence qu’on fait est minime.
  • Le potentiel d’influence: certains postes permettent d’aider directement, d’autres ont des résultats plus indirects, par exemple à travers les choix des politiques de santé. Ces actions indirectes sont dans certains cas extrêmement importantes.
  • Le revenu généré: notre futur revenu peut avoir un impact considérable, si on décide d’en dédier une partie pour améliorer le monde. Quand on vit dans un pays relativement riche par rapport au reste du monde, il ne faut pas oublier que l’argent qu’on a est souvent notre ressource la plus intéressante.
  • La satisfaction: enfin, il faut aussi bien sûr penser à son propre bonheur, d’autant plus qu’il est plus facile d’aider les autres quand on est soi-même satisfait.

Critères (non exhaustifs) utilisés par 80 000 hours

Voici des exemples de carrières qui selon 80 000 hours (un organisme spécialisé dans ces questions) respectent plusieurs des critères ci-dessus:

  • création d’ONG ou de start-up inspirés d’idées altruistes efficace
  • ingénieurie logiciel
  • recherche académique dans des domaines spécifiques
  • carrière en politique
  • carrière médicale
Voir des conseils sur le choix de carrière
Comparaison des carrières (en anglais)